La presse ne parle actuellement plus que d’elle, elle est la star du moment: la super Lune. Vous le savez sans doute déjà, ce lundi 14 novembre, une Lune inhabituellement grosse illuminera notre ciel. Ce phénomène, qui ne s’est plus produit depuis le 26 janvier 1948, bien qu’il s’apprête à ravir nos yeux, pourrait également avoir une incidence, négative cette fois, sur notre sommeil. Pourquoi? Comment? Oscar vous dit tout sur ce spectacle étrange à venir…

Une super Lune, c’est quoi exactement?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il convient toutefois d’en apprendre un peu plus sur cette fameuse super Lune. Sachez d’ailleurs que cette appellation populaire inventée en 1979 ne plait pas forcément aux astronomes, qui lui préfère les termes plus complexes de périgée-syzygie.

Périgée-syzygie: quèsaco? Le périgée est, selon le Larousse, le « point de l’orbite d’un corps céleste où la distance de ce corps à la terre est minimale, par opposition à l’apogée ». Une syzygie est quant à elle définie comme étant la « conjonction ou l’opposition d’une planète et spécialement de la Lune avec le Soleil ».

Vous n’y voyez pas plus clair? En fait, ce soir, la Terre, la Lune et le Soleil seront alignés (comme tous les 29,53 jours) tandis que cette dernière se trouvera au plus près de notre planète bleue. La super Lune est donc la conjonction rare de deux phénomènes qui le sont moins.

La plus impressionnante Lune du siècle

Rare, vraiment? Eh bien pas tant que ça finalement puisque 4 à 6 super Lune se produisent chaque année. Pourquoi en fait-on donc toute une histoire, vous demandez-vous? Eh bien parce que, cette fois-ci, elle se montrera plus « super » que d’habitude. La Nasa annonce d’ailleurs « une extra-super-Moon », soit « l’une des apparitions les plus impressionnantes du XXIe siècle ».

Ce soir, la Lune se montrera donc sous son plus bel apparat: plus grosse (14% plus grande que d’habitude), plus lumineuse (30% plus brillante qu’une pleine lune traditionnelle) et d’apparence très proche.

Si vous désirez admirer ce spectacle, il conviendra donc d’élever les yeux vers le ciel. Et pour ce faire, inutile de veiller toute la nuit, puisque, dès 18h30, elle ravira les yeux des petits et grands. Amoureux des astres et autre voie lactée, veillez à ne pas louper votre rendez-vous avec les étoiles puisque ce phénomène ne se reproduira plus, selon les scientifiques, avant le 25 novembre 2034.

Afin de maximiser vos chances d’émerveillement, optez pour une endroit dégagé, croisez les doigts pour que la météo se montre clémente et munissez-vous de jumelles pour un spectacle encore plus fou!

Une Lune pas forcément super pour votre sommeil

S’il existe des corrélations entre marées, séismes et super Lune, il semblerait également qu’elles aient une incidence négative sur la qualité de nos nuits, au même titre que les pleines lunes traditionnelles.

La revue spécialisée Sleep Medecine a publié en 2015 une étude allant dans ce sens. Le sommeil de 319 personnes a ainsi été analysé. Le taux de sommeil profond, qui s’élevait en moyenne à 10,9% en temps normal, chutait vertigineusement les nuits de pleine lune pour n’atteindre que péniblement la barre des 6%. Le temps d’éveil semble également en être impacté: 20,2% habituellement contre 28,7% en période de pleine lune. En conclusion, la super Lune de ce soir aurait comme conséquence de rallonger le temps que nous mettrons à rejoindre les bras de Morphée tout en diminuant la qualité de notre nuit.

Que l’on y croit ou pas, réponse dès demain au réveil… Nous vous souhaitons quoi qu’il en soit une agréable nuit avec Oscar 😉

>> -65€ par matelas durant le mois de décembre avec le code #topdec18 <<
-65€ par matelas durant le mois d'avril avec le code topavril18