Les citations et autres expressions ayant pour thème le sommeil sont nombreuses. Si on en dénombre plus d’une centaine, certaines font cependant partie de notre vocabulaire quotidien. Mais ces expressions, d’où viennent-elles? Que signifient-elles exactement? Penchons-nous sur plusieurs d’entre elles.

Cliquez sur la citation qui vous intéresse pour y accéder directement:

Dormir sur ses deux oreilles

  • Signification: « dormir sur ses deux oreilles » signifie dormir sans crainte, en sécurité ou encore paisiblement.
  • Explications: inutile d’essayer, vous aurez beau vous contorsionner dans tous les sens, le constat sera toujours le même: il est impossible de dormir littéralement sur ses deux oreilles. Dès lors, quelle explication logique? En dormant sur ses deux oreilles (imaginons que cela soit possible) la perception des bruits alentours serait nettement plus faible qu’à l’accoutumée, permettant, justement, de dormir plus paisiblement.
  • Origine: l’origine de cette expression est, aujourd’hui encore, assez méconnue… Le mystère reste donc entier.

Comme on fait son lit, on se couche

  • Signification: cette expression commune signifie que de tout acte résulte des conséquences
  • Explications: s’il est possible d’en extrapoler une logique, voire ci-dessus, cette expression peut également être prise au pied de la lettre. Littéralement, « comme on fait son lit, on se couche », laisse entendre que de la qualité de notre literie dépend la qualité de notre sommeil.
  • Origine: cette citation s’est répandue courant des années 50.
  • Citation similaire: « on récolte ce que l’on sème »

Qui dort dîne

  • Signification: ce dicton insinue que dormir permet d’oublier le sentiment de faim.
  • Explications: durant notre sommeil, nos préoccupations diurnes ne nous concernent plus, la faim ne faisant pas exception, bien qu’elle puisse empêcher la venue du sommeil…
  • Origine: tout le monde ne parvient pas à s’accorder quant à l’origine de cette expression. Si la majorité date son avènement au Moyen Âge où tout voyageur désireux de dormir dans une auberge était contraint d’y dîner, le linguiste Alain Rey l’associe davantage à la phrase prononcée par le grec Ménandre au 4ème siècle avant J.C. : « le sommeil nourrit celui qui n’a pas de quoi manger ». Choisissez votre camps!
  • Citation similaire: « le sommeil tient lieu de nourriture »

Un nom à coucher dehors

  • Signification: cette expression est généralement employée pour qualifier un nom dont la prononciation est difficile ou, du moins, compliqué à retenir.
  • Explications: un nom si complexe que le temps nécessaire pour l’assimiler peut amener à dormir dehors.
  • Origine: à l’origine, ce dicton avait une signification toute autre… Au Moyen Âge, encore, lorsqu’un inconnu frappait à votre porte pour demander le gîte, il valait mieux pour lui que son nom ait une connotation chrétienne, sous peine de s’en voir refuser l’entrée, et donc, de dormir dehors.

Dormir du sommeil du juste

  • Signification: se dit de quelqu’un qui dort profondément, paisiblement.
  • Explications: celui qui dort du sommeil du juste bénéficie d’un sommeil total que rien ne peut venir perturber. Au sens figuré, cette expression peut également vouloir dire « être mort ».
  • Origine: on doit cette expression à ni plus ni moins que Victor Hugo. Rappelez-vous: dans les Misérables, Jean Valjean profite du sommeil profond de l’évêque pour lui dérober son argenterie, évêque justement surnommé Myriel… le juste.
  • Citation similaire: « dormir d’un sommeil de plomb ».

Dormir comme une souche

  • Signification: cette expression signifie dormir profondément, de manière inerte.
  • Explications: « dormir comme une souche » a la même signification que l’expression précédente, « dormir du sommeil du juste », bien que son origine en soit toute autre…
  • Origine: cette expression imagée se rapporte à la souche d’arbre que nous connaissons tous. Si les branches d’un arbre peuvent subir quelques mouvements dus au vent, sa souche, elle, demeure parfaitement immobile, rien ne l’ébranle.
  • Citationq similaire: « dormir d’un sommeil de plomb » et « dormir du sommeil du juste ».

Faire la grasse matinée

  • Signification: dormir jusque tard dans la matinée.
  • Explications: on dit de quelqu’un qu’il a fait une grasse matinée s’il s’est réveillé plus tard qu’à l’accoutumée ou après la majorité des gens. Les grasses matinées se pratiquent plus fréquemment le week-end qu’en semaine.
  • Origine: les linguistes ne s’accordent pas quant à l’origine de cette expression. Certains disent que le mot « grasse » doit, dans ce cas précis, être entendu comme « mou » ou « onctueux », ce que l’on peut directement associer à un lit. D’autres s’appuient davantage sur le mot latin « crassus » signifiant épais, évoquant donc une matinée, une nuit plus épaisse (soit plus longue) que les autres.

Tomber de sommeil

  • Signification: être extrêmement fatigué.
  • Explications: quelqu’un qui tombe de sommeil est à un doigt de sombrer dans le sommeil tant sa fatigue est extrême.
  • Origine: le verbe « tomber » n’est pas à prendre au sens littéral, une personne qui tombe de sommeil n’est pas réellement en train de tomber. Elle montre juste des signes de fatigue importants, indiquant qu’elle ne pourra plus lutter très longtemps contre son envie de dormir
  • Citation similaire: « dormir debout ».

 

Une expression, plus actuelle celle-là, avance ceci: « avec Oscar, tes nuits seront plus douces ». Il semble que cette citation, puisse, dans ce cas précis, être prise au pied de la lettre… 😉

>> -65€ par matelas durant le mois de décembre avec le code #topdec18 <<
-65€ par matelas durant le mois d'avril avec le code topavril18