Votre journée a été rude, difficile, usante. Quand survient enfin le moment, pourtant tant attendu, de vous glisser dans votre lit, confortablement installé sur votre matelas Oscar afin de vous abandonner à une nuit de sommeil, il y a comme un hic : les bras de Morphée semblent ne pas vouloir de vous. Si votre corps ne demande qu’à se relâcher, votre esprit, lui, s’avère en avoir décidé autrement : il vous est impossible d’arrêter de penser. Ne pas parvenir à vous endormir vous stresse, ce stresse vous empêchant encore davantage de vous endormir. Ce cercle vicieux fait malheureusement partie du quotidien de bon nombre d’entre nous. Et si Oscar, aujourd’hui, vous permettait, au travers de différentes astuces, de faire fi de vos soucis pour enfin parvenir à vous endormir paisiblement ?

« À quoi pensez-vous ? À l’impossibilité de ne pas penser. » Mehdi Belhaj Kacem

Positivez

La journée écoulée s’apparentait à un véritable calvaire et vous ne pouvez vous empêcher d’en passer en revue chaque détail afin de cerner ce que vous auriez pu mieux faire ou dire ? Vos pensées jaillissent dans votre esprit à la manière d’un robinet ouvert ? STOP ! Et si vous analysiez votre journée sous un angle différent ? Rappelez que rien n’est jamais tout noir ou tout blanc et efforcez-vous de discerner l’un ou l’autre élément positif, aussi infime soit-il, s’étant déroulé durant les heures qui viennent de s’égrainer. Le sourire d’un inconnu, un câlin dispensé par votre enfant, qu’importe. Positivez: c’est la clé.

« S’il est impossible de ne pas penser à quelque chose, il reste encore possible de penser à autre chose. » Lewis Carroll

Lâchez prise

Demain s’annonce sous les mêmes auspices qu’aujourd’hui ? Une montagne de choses à faire vous attend et ce, dès les premières notes du réveil ? Stressé, vous passez mentalement en revue la liste des tâches afin de vous assurer de n’en oublier aucune ? Il existe une solution pour y mettre un terme. Aussi étonnant soit-il, levez-vous. Prenez une feuille, un crayon et listez les points qui vous occupent l’esprit. L’objectif ? Faire entendre à votre cerveau qu’il peut se décharger de toutes ces pensées, transposées sur du papier, elles ne peuvent désormais plus vous échapper.

« L’urgent est déjà fait, l’impossible est en train de se faire. Pour les miracles, veuillez attendre 24h. »

Comptez, respirez

Et si compter permettait de s’endormir ? Non, nous n’allons pas vous parler de cette vieille idée reçue consistant à compter les moutons, quoi qu’elle ait le mérite de détourner vos pensées… Beaucoup de spécialistes s’accordent à dire que, focaliser son attention sur sa respiration, en compter les différentes inspirations et expirations, aurait une fonction apaisante, permettant du même coup de faciliter l’accès au sommeil. La technique du 4-7-8, dont nous vous parlions dans un précédent article peut également être employée à cet effet.

Efforcez-vous de penser rationnellement (sans toutefois vous mettre la pression en cas d’échec) et rappelez-vous que votre journée de demain dépend de la qualité de votre nuit…