Vous devez vous lever aux aurores demain pour une raison X ou Y et avez entrepris de vous coucher tôt afin de limiter les dégâts. Problème : impossible de fermer l’œil! Vous avez beau tout essayer, rien n’y fait, vous n’êtes pas fatigué(e). Que faire? Voici quelques astuces. 

Le problème est plus que jamais d’actualité. Les vacances, aussi idylliques soient-elles, ont la fâcheuse tendance à bousculer nos habitudes de sommeil. Lorsque est venu le temps de la reprise, le premier réveil s’apparente généralement au parcours du combattant. La lecture des points qui vont suivre devraient vous aider à envisager cette étape de façon plus sereine.

Une question de température…

Si vous aimez dormir dans un lit douillet et bien chaud, il va falloir changer quelque peu votre façon de faire… En effet, pour un sommeil optimal, il est préférable de dormir dans une chambre à coucher aux températures fraîches. Attention cependant, frais veut pas dire froid, la sensation de froid pouvant vous empêcher de vous endormir. Vos pieds sont gelés? Optez pour des chaussettes! Hé oui, le sommeil ne tient parfois qu’à un petit degré 😉

Ennuyez-vous!

Ce conseil peut prêter à sourire mais il est pourtant rudement efficace. À ce niveau-là, toutes les techniques sont bonnes : vous détestez le dernier livre que vous a offert votre belle-mère? Lisez-le! Arte passe un documentaire sur la reproduction des fourmis? Regardez-le! Faites tout ce qui pourrait amener votre cerveau à préférer s’endormir.

Travaillez votre respiration

Il semblerait que le sommeil entretienne un lien étroit avec la respiration. De nombreux scientifiques se sont penchés sur la question et en ont déduit diverses méthodes. Nous abordions la technique 4-7-8 précédemment sur ce blog. N’hésitez pas à le (re)découvrir.

La bonne position

Un dos droit, un cou ni trop élevé ni pas assez devrait vous aider à tomber dans les bras de Morphée. Dans la même optique, privilégiez une position transversale. Si vous ne parvenez à rien en étant couché sur votre côté droit, essayez le côté gauche, ça peut parfois faire toute la différence.

15 minutes sinon rien!

Le conseil suivant risque de vous surprendre mais a pourtant fait ses preuves : si après 15 minutes de tentatives vous n’êtes toujours pas parvenu à vous endormir, sortez de votre lit. Asseyez-vous quelques minutes, lisez quelques pages, faites ce que vous voulez (dans la mesure où l’activité reste suffisamment calme) durant quelques minutes puis retournez vous coucher. S’entêter à vouloir dormir sans résultat peut amener une certaine frustration, ce qui n’aidera en rien à régler le problème auquel vous faites face. Attention cependant à ne pas faire une fixation sur le temps qui passe, c’est contre-productif.

Une occasion de faire du sport

Il est prouvé que faire de l’exercice avant d’aller dormir favorise la qualité de votre sommeil. Attention cependant à ne pas le faire juste avant d’aller vous coucher, faites en sorte que trois heures séparent votre épisode sportif et l’heure à laquelle vous rejoignez votre chambre à coucher.

Mangez léger

Ingérer un repas lourd ou épicé juste avant de vous coucher peut ralentir le moment de l’endormissement. L’idéal étant de privilégier la nourriture saine, équilibrée et des quantités raisonnables.

Sachez par ailleurs que les aliments riches en mélatonine sont connus pour activer les effets de somnolence. Ce type d’hormone est présent dans de nombreux aliments tels que les bananes, les oranges, les cerises, le maïs, le riz et les tomates.

Et vive les tisanes!

Saviez-vous que les tisanes, elles aussi, permettent au corps de se sentir fatigué? Buvez-en avant d’aller vous coucher tout en limitant les quantités pour des raisons évidentes. Nos grands-mères avaient donc tout bon 😉

Après avoir pris connaissance de ces 8 astuces, vous devriez parvenir aisément à vous endormir. Alors, à vos oreillers (et à votre matelas Oscar bien entendu!), prêt? Partez!

>> -65€ par matelas durant le mois de mars avec le code topmars19 <<
-65€ par matelas durant le mois d'avril avec le code topavril18